5 Rue Justin Godart, 69004 Lyon
06 15 09 20 41
aureliecaudullo@gmail.com

Aurélie Caudullo

Thérapeute psycho-corporelle en biodynamique et professeure de yoga

Je suis thérapeute psycho-corporelle en biodynamique et professeure de yoga. Ces deux approches se complètent bien et sont très cohérentes dans mon parcours.
J’ai 46 ans, et je suis maman de 2 ados.
J’habite à Lyon Croix-Rousse et je reçois aussi en séance individuelle à la Croix-Rousse.

J’ai à cœur d’accompagner les personnes sur leur chemin de vie. Ce sont soit des personnes qui rencontrent des difficultés (physique, émotionnelle, ou dans leur contexte de vie…) soit ce sont des personnes qui vont bien et qui souhaitent augmenter la connaissance qu’elles ont d’elles-mêmes, ou encore des personnes en quête de sens.
Ce qui me fait vibrer, dans l’existence, c’est la richesse de l’être humain sous toutes ces facettes. L’extraordinaire capacité de l’humain, la capacité de guérison du corps et de l’âme, tout cela me passionne et me touche. J’ai très envie de partager avec vous au travers de ce site internet et d’articles, ce qui m’anime.
Bienvenue dans mon univers.

J’enseigne le yoga depuis 2006 et je propose des séances de thérapie depuis 2013.

J’ai commencé des études de philosophie en 1993 pour apprendre le bonheur et trouver comment je pouvais contribuer dans ce monde. Étymologiquement, le philosophe est celui qui « aime la sagesse ». La sagesse, c’est la paix de l’âme. Selon moi quelqu’un qui est en paix avec lui-même est aussi en paix avec les autres, et a une véritable affinité avec le bonheur. Ces études universitaires ne m’ont pas apporté un métier, mais m’ont apporté des connaissances et une perspective sur le monde que je n’avais pas. Elles m’ont permis de comprendre que la transmission et l’enseignement sont importantes pour moi.

Brièvement professeure de français et de philosophie, je me suis tournée rapidement vers l’enseignement et la transmission du yoga, qui a eu ma préférence car c’est une démarche holistique tournée vers l’humain et le corps, qui a pour but de canaliser les fluctuations du mental.

J’ai commencé à étudier la biodynamique après être devenue professeure de yoga, parce je voulais approfondir la connaissance et le fonctionnement des émotions. Le yoga permet de bien vivre de manière pacifiée avec soi-même et le monde, mais en cas de grand débordement ou de déferlement de la vague émotionnelle, il n’est parfois pas un contenant suffisant.

 

Le yoga propose de se recentrer, être bien en contact avec soi-même et son intériorité à l’aide des postures de yoga, des étirements, de l’attention portée à soi et à la respiration. La biodynamique, quant à elle, propose une large palette de l’accompagnement de l’humain, quel que soit l’état dans lequel il se trouve. Le point commun de ces deux approches est que l’on est dans l’accueil de l’ici et maintenant, l’accueil des sensations du corps sans jugement. Le mental n’est plus prédominant, mais il n’est pas pour autant rejeté. Ce qui m’intéresse dans ces deux approches, c’est la relation entre corps, mental et émotions.

Le yoga propose de se recentrer, être bien en contact avec soi-même et son intériorité à l’aide des postures de yoga, des étirements, de l’attention portée à soi et à la respiration. La biodynamique, quant à elle, propose une large palette de l’accompagnement de l’humain, quel que soit l’état dans lequel il se trouve. Le point commun de ces deux approches est que l’on est dans l’accueil de l’ici et maintenant, l’accueil des sensations du corps sans jugement. Le mental n’est plus prédominant, mais il n’est pas pour autant rejeté. Ce qui m’intéresse dans ces deux approches, c’est la relation entre corps, mental et émotions.