5 Rue Justin Godart, 69004 Lyon
06 15 09 20 41
aureliecaudullo@gmail.com

La douance

C'est quoi, être (sur) "doué"

Surdoué, Haut Potentiel, zèbre ou précoce : aucun mot, à mon sens, n’est assez juste pour dire ce que les personnes concernées vivent à l’intérieur.
Il y a un décalage entre ce qui est perçu à l’intérieur et ce qui est renvoyé à l’extérieur.
Il existe une grande diversité de vécus, de situations, il est impossible de mettre une personne dans une case toute faite.
Certaines formes d’autisme aussi sont concernées par ces caractéristiques.

... pas "câblé" comme les autres !

La personne dite haut-potentiel n’est pas « câblée » comme ses semblables. C’est une personne qui pense autrement. On dit qu’elle est neuroatypique par opposition aux personnes neurotypiques.
Depuis quelques années c’est un phénomène, beaucoup plus clair, et bien étudié, on trouve de nombreux livres, nombreux articles sur la question.

Quelques caractéristiques

Quelques caractéristiques possibles de ces personnes dites haut potentiel :

  • Hypersensibilité
  • Intensité
  • Grande sensibilité sensorielle
  • Curiosité exceptionnelle
  • Imagination débordante, grande créativité
  • Grande capacité d’observation, note les plus petits détails
  • Intérêts très variés, saute facilement d’un domaine à l’autre
  • Capacité d’attention, persévérance : forte si l’intérêt y est ; faible, voire nulle, si la personne ne voit pas l’intérêt
  • Rapidement frustré s’il ne trouve pas les personnes ou les ressources pour réaliser ses grandes idées.
  • Grand sens de la justice, de l’équité, moralité. Intolérance à l’injustice, pour lui et pour les autres
  • Respect des règles bien comprises (“logiques”), mais tendance à questionner l’autorité non fondée
  • Idéalisme, altruisme, compassion
  • Perfectionnisme
  • Intérêt précoce sur les questions autour de la vie et de la mort

En résumé : la caractéristique du surdoué est de pouvoir vivre beaucoup de choses avec bien plus d’intensité et d’acuité que ce qui est habituel, commun aux autres… y compris la souffrance, malheureusement.

Les difficultés rencontrées

  • difficultés d’apprentissage
  • beaucoup de stress, tempérament inquiet
  • Difficulté à dormir
  • Une pensée en arborescence, difficile à canaliser, impression de dispersion, de partir dans tous les sens
  • Grande exigence avec soi-même et perfectionnisme
  • Difficultés relationnelles
  • Solitude
  • Se sentir différent, incompris
  • Syndrome de l’imposteur

Mon accompagnement

Je vous accompagne durant toutes les étapes du diagnostic, je ne fais pas passer le test, qui se passe chez un psychologue, mais je peux vous donner des coordonnées.

La découverte de ce potentiel peut être vécue comme un grand bouleversement, ça peut être intense. Un accompagnement apporte un réel mieux-être.

Après le diagnostic, il demeure encore un besoin de se connaître, de mettre de la lumière sur son histoire, des difficultés relationnelles et/ ou à vivre dans ce monde, une quête de sens, une extrême sensibilité, je peux vous accompagner pour vous aider à être dans une relation plus pacifique avec vous-même et le monde autour.

Pas envie de passer le test :  vous vous reconnaissez dans la plupart des traits énoncés ci-dessus, mais vous n’avez pas envie de passer ce test, ou vous ne savez pas ce que vous souhaitez, je vous accompagne aussi.

Le déni

Un adulte surdoué souvent ne croit pas qu’il soit surdoué, car on a la représentation qu’un surdoué est bon à l’école, notamment en Maths. 

Il arrive que des adultes soient haut potentiel sans le savoir, leur particularité n’ayant pas été pas détectée dans l’enfance. Un enfant précoce devient un adulte surdoué.

Il est possible de vivre dans l’ignorance de sa propre douance ; quand on ne sait pas de quoi la douance est faite, on ne sait même pas que l’on est concerné.

J’ai des difficultés relationnelles, je suis hyper émotif, ça peut être l’occasion de se questionner à ce sujetpermet de dire je suis fait comme ça et les autres autrement, ça permet de dire là où je suis.

La douance lorsqu’elle n’est pas connue du sujet, elle peut causer un surcroit de souffrance qui va trouver relâchement une fois que la personne a compris comment elle fonctionne. il est rarissime qu’un enfant surdoué n’ait pas au moins un de ses deux parents concernés par la douance aussi.

Ça peut parfois faire revisiter tout son arbre généalogique avec un regard sacrément nouveau
Si vous êtes dans une souffrance très forte, et que vous vous reconnaissez dans ces caractéristiques.

S'informer

Jeanne Siaud Fachin : Trop intelligent pour être heureux ?
Monique de Kermadec : L’adulte surdoué
Video Olivier Revol, Jeanne Siaud fachin
Arielle Adda

Jean-François Laurent